Histoire des jeux d’argent

Jeux d’argent : Les jeux d’argent existent et passionnent les hommes depuis l’antiquité. Une légende ancienne tirée du livre sacrée Mahràbhàrata nous raconte l’histoire d’un joueur de dés qui, tellement était passionné et n’ayant plus une pièce en poche mis en jeu sa propre personne.

La lutte contre les jeux d’argent se fit très tôt par les différentes communauté religieuses et politiques. Les jeux de dés et d’osselets, ont étaient prohibés en Grèce et dans l’Empire Romain. Les trois religions monothéistes eux aussi ont bannis les jeux d’argent. Les chrétiens ont décidés de sanctionner leurs fidèles qui jouent aux jeux de hasard suite au concile de Mayence en l’an 813. la répression fût durci par les souverains français alors qu’elle était permis à la cour royale. La tolérance des souverains à permis de voir apparaître de nouveaux jeux comme le Loto, le lansquenet, le hoca et le cavagnol. Le développement ne se fit pas attendre, après la révolution française les maisons de jeu apparaissèrent et c’est au début du XIXème que l’on autorisera les premiers casinos.

La réglementation au XXème siècle par les gouvernements des pays occidentaux à été plus proche du développement que de la pratique régulière. L’état français impose sa réglementation sur les jeux d’argent depuis 1907. c’est en 1976 et 1985 qu’apparût le loto national et le loto sportif proposée par la Française Des Jeux. Plus ancien encore le pari mutuel apparût en France en 1891 pour gérer les courses hippiques et canines. Le pari mutuel rassemble la totalité de la somme de tous les parieurs. Il redistribue les gains en ayant déduit les frais de gestion des champs de course. C’est en Grande Bretagne que les lois sur les jeux d’argent sont les plus permissives. Les bookmakers proposent des paris à cote fixe contrairement à la France ou aux États-Unis ou ce système de paris est proscrit. Des licences ont leurs apparitions en 1960 en Grande Bretagne pour les paris sur les courses et rencontres sportives, elles en réglementent le fonctionnement alors que les jeux de hasard sont autorisés dans les casinos.

Donald Trump gagne son procès contre Carl Icahn